Société

Réconciliation, paix et cohésion sociale en Côte d’Ivoire : L’Association Journalistes Volontaires pour la Paix s’annonce

Plusieurs hommes et femmes de la presse ivoirienne et de l’audiovisuelle, membres de l’association Journalistes Volontaires pour la Paix et la cohésion sociale (JVP), étaient en assemblée générale extraordinaire, samedi 03 Juillet 2021, dans un espace gastronomique de la Commune de Yopougon. Il s’est agi de faire le bilan des activités et d’annoncer les perspectives à court et moyen terme.

Laurent Nahounou, investi président national du Bureau exécutif national par Mme Cissé

Installation des Comités régionaux du Tonkpi (Man) et du Bafing (Touba), organisation d’une conférence publique pour dénoncer les conflits fonciers récurrents en Côte d’Ivoire à la Maison de la Presse d’Abidjan, organisation de mini-colloques sur la paix et la cohésion sociale dans les Commune d’Abobo et d’Anyama, telles sont les grandes lignes du bilan énoncé par Laurent Nahounou, Journaliste-consultant, le président du Bureau national , après une minute de silence observée par les journalistes en la mémoire des confrères Deless de Matong, membre-fondateur de l’association, et Doumbia Balla Moise, Conseiller du Bureau régional du Comité du Tonkpi, disparus à la tâche.

Afin d’investir le terrain en vue d’une communication de proximité avec les communautés vivant sur le territoire national, JVP a décidé, au nombre des perspectives, d’organiser des ‘’repas de la solidarité et de la cohésion sociale’’ à travers le pays, en commençant, dans les tout prochains jours, par la Commune de Yopougon, notamment à Yaosséhi, Doukouré, Offoumou Yapo, Kpimbly, Gbinta, Niangon-continu, Mamie Faitai, ‘’Base CIE’’, etc. L’autre activité à court terme est d’organiser une activité sportive de jeunes et de femmes de la Commune autour de la date de la prochaine fete de l’indépendance. Des occasions pour lesquelles le président de JVP et les confrères en appellent à la bonne volonté de partenaires sociaux et financiers de les accompagner dans leurs initiatives.

Brizé Didéhi

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *